GIF-SUR-YVETTE
LEARNING CENTER SACLAY
Etude : 2016
Réalisation : 2020
Surface :
Coût :
Maître d'ouvrage : UNIVERSITÉ DE PARIS-SACLAY
Architectes : BEAUDOUIN ARCHITECTES ET MGM, MORALES DE GILES ARQUITECTOS
Architectes assistants : NOÉMIE GAINEAU CHEF DE PROJET

Le Learning Center est basé sur une volonté de longue durée, sur un dessin sobre, et intemporel. Le langage est expressif sans être spectaculaire. Les lignes courbes du projet adoucissent la géométrie anguleuse du site et accompagnent l’arc tracé par le métro aérien. Le nouveau bâtiment propose une vision contemporaine correspondant au nouvel usage de ce type d’équipement.

L‘édifice est largement ouvert sur l’extérieur, s’éloignant du principe des bibliothèques conçues comme des « temples du savoir » réservées à de rares connaisseurs. Par son ouverture, il incite les étudiants à le fréquenter laissant transparaître l’offre de ses activités intérieures. L’utilisation de lames en acier blanc, pour tamiser la lumière, permet de donner de l’élégance au projet, tout en installant un espace intermédiaire appropriable entre le domaine public et l’espace intérieur. La recherche de la légèreté sert de fil conducteur. L’essence du projet est de nature paysagère, il est le prolongement des jardins extérieurs, des frondaisons du Deck aussi bien que du « Jardin Argenté ». Le traitement paysagé le traverse et se prolonge dans les jardins de fougère qui se glissent sous les piliers du métro aérien. Sa structure en acier est une arborescence protégeant l’intérieur en laissant filtrer une lumière adoucie et changeante.

Le Learning Center est conçu comme un espace ouvert, associant l‘accueil et le travail dans un dispositif spatial continu s’élevant par plateaux successifs autour du forum. L’organisation intérieure est conçue pour établir des points de vue visuels multiples avec le campus, autant que des atmosphères intérieures dédiées à la rencontre, à la lecture, ou au travail. C’est le sens de ce type de programme par rapport à une bibliothèque traditionelle. Le paysage intérieur du bâtiment est aussi important que le paysage extérieur et des échappées visuelles se font de l’un vers l’autre, justifiant, à elles seules, la large part qui est faite au thème de la transparence. Inscrit dans le triangle du site, l’enveloppe de l’édifice est adoucie par les courbes de la volumétrie qui le protège à distance de la lumière directe dans un entre-deux arboré. L’interruption des lames ouvre dans la façade de grandes fenêtres horizontales, accompagnées de terrasses jardin au niveau des salles de lecture. Un jardin belvédère au dernier niveau est l’aboutissement de ce parcours intérieur en spirale.

En plus des enjeux urbains, le projet propose une vision nouvelle dans l’usage du bâtiment comme espace d’échange. Le Learning Center n’est pas un bâtiment uniquement fonctionnaliste. C’est un lieu de rencontre et de partage des savoirs. Il doit éveiller la curiosité, provoquer des rencontres. Le but n’est pas uniquement d’aller directement à l’information que l’on cherche mais de s’ouvrir l’esprit vers des domaines qui peuvent être surprenants, inattendus et enrichissants. Un des enjeux pédagogiques du projet est l’interdisciplinarité, que le parcours dans le bâtiment doit faciliter. L’espace du Learning Center est fluide, il propose une lente dérive parmi les collections et les sujets, il permet de croiser les informations, et suggère le partage des connaissances. L’atmosphère du bâtiment, lumineuse, calme et sereine, doit transmettre le plaisir de la lecture et de la recherche. C’est aussi un projet évolutif dont la responsabilité est de créer un lieu qui ne soit pas figé dans une organisation prédéterminée et qui soit ouvert à une évolution future, aussi bien sur le plan des réseaux que sur la disposition des lieux. Le bâtiment prend en compte cette flexibilité, en réduisant la présence et l’encombrement des structures. Le Learning Center est aussi un lieu de vie. On s’y rend de façon naturelle par la galerie arborée du Deck qui incite à entrer. Le rez-de-chaussée dans un espace ouvert paysager à usage multiple. Ce lieu de vie est dédié aux étudiants, mais aussi à l’ensemble du personnel qui doit un trouver un cadre de travail de qualité, fluide et facile à contrôler. Dans un projet de ce type, la qualité des parcours est essentielle. La circulation dans le bâtiment doit être naturelle, variée, instinctive, sans qu’il soit besoin de questionner le personnel du Learning Center pour s’orienter. Les transparences visuelles et la fluidité de l’espace sont les instruments de cet objectif. Les espaces se découvrent dans une succession de perspectives ouvertes d’un lieu à l’autre, où chaque fonction est facilement identifiable.

Le rez-de-chaussée s’ouvre sur le Deck sur toute sa longueur. À l’intérieur de la jupe formée par le pare-soleil, entre les lames et la façade vitrée, s’élèvent des arbres au feuillage léger, plantés adultes afin d’obtenir dès la fin du chantier l’effet désiré. L’ensemble forme un pare-soleil bioclimatique donnant à la protection solaire une qualité naturelle où l’apparition et la disparition du feuillage accompagnent de façon simple les besoins de protection. La galerie arborée évite de donner l’impression d’une entrée unique et se présente comme un élément de liaison et d’articulation urbaine. Elle est pensée comme un espace qui accueille le flux des étudiants et les protège du soleil. C’est un dispositif fédérateur sur le plan urbain. La galerie arborée est contigüe au jardin du patio, qui, lui-même est en prolongation du forum. Le patio planté est séparé de l’espace public par un vitrage formant clôture. Les vues vers l’intérieur laissent apparaitre une atmosphère confortable et vivante, invitant les étudiants à entrer. La présence de la cafétéria sur l’angle ouest du bâtiment, avec une ouverture sur la terrasse du Deck, participe à cette ambiance détendue. C’est de cette galerie plantée que commence le parcours ascensionnel vers les espace intérieurs du bâtiment et c’est en balcon sur cette galerie que les terrasses de deux niveaux de lecture vont s’ouvrir donnant le sentiment d’une boucle paysagère continue. L’éclairement nocturne de la galerie suivra la courbure, donnant ainsi une lumière légère et régulière à l’entrée. L’accès principal est situé sur le Deck, le long de la façade Sud. Le patio est un espace intermédiaire à mi-chemin entre l’intérieur et l’extérieur. Il est également arboré de grands sujets au feuillage léger. Le sol planté est en partie dallé de pierre naturelle et meublé par des bancs confortables en béton blanc moulé et poli. Le patio est un espace de rencontre et de détente. Une deuxième entrée se fait à l’est donne au forum une accessibilité traversante. Elle s’ouvre sur un hall lumineux qui laisse voir immédiatement l’essentiel des fonctions du bâtiment. Cet espace est un lieu de rencontre des différents milieux universitaires, il se veut aussi ouvert à des rencontres fortuite. La présence d’un paysage naturel intégré à la transparence du bâtiment est sa qualité essentielle.

Le cheminement dans les niveaux de consultation est conçu comme une déambulation en spirale autour d’un volume ouvert jusqu’en toiture. L’utilisation de plateaux en demi-niveaux permet de proposer à partir du hall, une promenade fluide, passant d’un espace à l’autre, sans effort, dans l’espace du bâtiment et dans sa lumière intérieure. Chaque différence de niveau se fait sous forme de gradins où les étudiants peuvent s’asseoir de façon décontractée. La position de la régie est en articulation entre l’auditorium, le théâtre extérieur et le forum. Le toit de l’auditorium est un théâtre extérieur qui marque la tête du bâtiment. L’auditorium lui-même est accessible depuis le forum mais peut fonctionner également indépendamment du Learning Center.