NANCY
LOGEMENTS NANCY
Etude : 2015
Réalisation : 2018
Surface :
Coût :
Maître d'ouvrage : LINKCITY
Architectes : BEAUDOUIN ARCHITECTES AVEC AURÉLIE HUSSON - EDUARDO SOUTO MOURA
Architectes assistants : NOÉMIE GAINEAU CHEF DE PROJET

Le projet est situé sur une parcelle du nouveau quartier Nancy Grand Cœur, à l’angle de la rue Charles III et du boulevard de l’Insurrection de Varsovie. Il marque une entrée dans la « Ville Neuve » en créant un effet de symétrie relative avec les immeubles de bureaux réalisés sur la Place des Justes par Eduardo Souto Moura. Il est ouvert coté Sud et Est sur le Parc des Sœurs de Saint – Charles. A l’ouest, il s’ouvre vers le Quai Vert et le plateau de la Foret de Haye.

Le projet a été modifié plusieurs fois pour répondre à une demande d’uniformité avec l’ensemble du plan d’urbanisme.

L’ensemble du projet est constitué de trois immeubles distincts. Les deux ensembles de bureaux sur la Place des Justes sont dessinés par Eduardo Souto Moura et les logements par Emmanuelle et Laurent Beaudouin.

Trois programmes distincts composent le projet de logements. Le premier ensemble, situé à l’angle Est de la rue Charles III comporte du logement social locatif. Il s’ouvre au Sud sur une vue dégagée vers le jardin intérieur et le Parc Saint-Charles. Le volume est éclairé sur trois cotés donnant à la majorité des appartements plusieurs orientations. Un passage piéton relie la place des Justes à l’entrée future du Jardin Saint-Charles. L’entrée et la sortie des véhicules est située dans le bâtiment voisin.

Le second ensemble est un programme ULS formant l’entrée de la rue Charles III. Cette partie du programme est modulée dans sa volumétrie pour faire écho à l’immeuble de bureaux d’Eduardo Souto Moura, situé de l’autre coté de la rue. Les matériaux et la mise en oeuvre sont semblables entre les deux bâtiments. Le béton teinté, coulé en place dans des banches habillées de contreplaqué chanfreiné, est identique pour assurer une cohérence à l’ensemble. L’équivalence des volumes, la régularité des fenêtres et la continuité du socle donne à l’ensemble un effet de seuil à la ville ancienne. Les ouvertures ont des proportions verticales régulières.

Le troisième programme est du locatif libre, assurant la continuité urbaine sur le boulevard de l’Insurrection de Varsovie. Les logements en duplex de l’attique sont accompagnés de jardins  plantés en continuité avec les séjours.

Les façades sur rue des logements sont en béton teinté de couleur ocre jaune. L’attique et la façade arrière sont isolés par l’extérieur. Des colonnes en béton teinté rythment la partie haute.